“Memories of Sarajevo” au Festival d’Avignon

Le début du siège de Sarajevo commence en 1992, deux mois après la signature du traité de Maastricht qui transforme la Communauté européenne en Union européenne.

Ce pacte, sa transformation, ses conséquences ou dégâts ne laisseront personne indifférent.

En regard des décisions et indécisions des grandes institutions, d’une histoire que peu maîtrisent, Memories of Sarajevo se veut une fresque historique où la parole des assiégés résonne.

De bibliothèques en archives, de témoignages et d’imprégnation dans cette ville-cuvette où, des collines, il est si facile d’abattre, les metteuses en scène Julie Bertin et Jade Herbulot n’ont eu de cesse de répondre à cette question

“Comment embrasser cette histoire qui n’est pas tout à fait la nôtre en la transformant en récit ?”

Julie Bertin et Jade Herbulot

Sur scène, une façade d’immeuble et dans la rue, des habitants. Au-dessus d’eux, les dirigeants européens et internationaux se réunissent sans parvenir à trouver une solution.

Le Birgit Ensemble est cette génération qui, née dans l’Union européenne, sent que la colère et la frustration des tâtonnements actuels doivent être investis pour repenser de nouvelles formes d’organisations politiques mais aussi artistiques.

Memories of Sarajevo et Dans les ruines d’Athènes sont les deux derniers volets de la tétralogie Europe mon amour.

La vidéo du spectacle – 2h32

Distribution

Design and direction Julie Bertin and Jade Herbulot / Le Birgit Ensemble
Music Grégoire Letouvet, Romain Maron
Stage design Camille Duchemin
Lights Grégoire de Lafond
Video Pierre Nouvel
Sound Marc Bretonnière
Costumes Camille Aït-Allouache
Assistant director Margaux Eskenazi

With Eléonore Arnaud, Lou Chauvain, Pauline Deshons, Pierre Duprat, Anna Fournier, Kevin Garnichat, Lazare Herson-Macarel, Timothée Lepeltier, Élise Lhomeau, Antoine Louvard, Estelle Meyer, Morgane Nairaud, Loïc Riewer, Marie Sambourg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.