De Nuremberg à Nuremberg est un film documentaire de Frédéric Rossif sur le régime nazi, dont le texte est écrit et lu par Philippe Meyer, et produit par Jean Frydman.

Le titre fait référence aux rassemblements de masse nazis à partir de 1933 à Nuremberg, au début du règne de Hitler, et au procès de Nuremberg (1945-1946) après sa chute.

Le film est découpé en deux parties :

La Fête et le triomphe : ce segment s’ouvre avec le rassemblement du parti nazi du 15 septembre 1935, à Nuremberg, baptisé Le Triomphe de la volonté. Il se termine par la mort de Stefan Zweig, le 13 février 1942. Cette partie se concentre essentiellement sur la montée du nazisme, puis l’apogée de la guerre de conquête du Troisième Reich et de ses alliés.

La Défaite et le jugement : ce segment s\’ouvre avec la description de la Résistance dans l\’Europe occupée par les nazis, mettant en relief les divergences entre les mouvements de résistance, surtout entre les communistes et les autres. Il se termine par l\’exécution des hauts responsables allemands, à la suite du procès de Nuremberg, et par des extraits d\’une pièce de théatre de Peter Weiss, Enquête sur Auschwitz, jouée à Berlin vingt ans après la chute de la ville. Cette partie se concentre sur le recul progressif des forces allemandes devant les forces des Alliés, conjugué avec la montée en puissance des mouvements de résistance, avant la défaite finale de l\’Allemagne, de l\’Italie et du Japon ; puis la tenue du procès focalise le documentaire sur le détail des atrocités commises durant la guerre.

source www.wikipedia.fr


Regardez De Nuremberg à Nuremberg (les 2 parties)

{webm}/wact/nuremberg/nuremberg{/webm}

 


Compléments

Le procès de Nuremberg : Le procès de Nuremberg: les accusés, le verdict et le lien avec la Shoah

Wikipedia : De Nuremberg à Nuremberg (film documentaire, 1989)

Arts -Cultures : Les fiches cinématographiques: un film qui nous oblige en conscience pour un juste devoir de mémoire face à tant de désinformation